Nos amis les arbres !

Depuis mon enfance, je suis ami avec un très gros noyer plus que cinquantenaire. Dès que je n’allais pas bien, je partais me balader, mes pas me ramenaient toujours vers lui et là j’essayais de trouver la paix. Un jour de grand vent, alors je passais à côté, je me suis arrêté ébahi par le bruit des feuilles qui bougeaient dans tous les sens et par le craquement de ses branches. On aurait dit un appel. Je lui ai lancé naturellement un « salut » et je me suis mis à lui parler de mes soucis d’ado.

Faut le faire, je parlais à un arbre ! Souvent, à mon retour de l’école, et surtout si la journée s’était mal passée, je grimpais sur une branche accueillante comme faite pour çà. Je m’adossais au tronc et je commençais un long monologue avec mon ami silencieux. Il me donnait l’impression de me répondre, me réconforter. Le contact de mon dos sur la surface de l’écorce m’emplissait d’une force et d’une sérénité qui effaçaient instantanément tous mes problèmes.

J’ai vieilli, l’arbre aussi, mais quand je reviens le voir nous reprenons nos échanges et je lui demande conseil. J’ai toujours une solution à mes questionnements. Ça peut paraître bizarre mais je souhaite à beaucoup d’avoir un tel ami.

Je sais maintenant que la nature a des ressources insoupçonnées. Les arbres sont pleins d’énergie, j’ai eu la chance de le découvrir très tôt. J’ai un grand respect pour eux et j’ai beaucoup de mal quand j’en vois un allongé au sol.

Antoine – Tours

Laisser un commentaire